ALP220513-0908-benito.jpg
Benito.jpg

Juan Benito

Peintre espagnol, Juan Benito est né en Castille. Il fait ses études artistiques à Madrid et découvre le monde fascinant des arènes et des toreros. Pendant les années 70, le peintre travaile à Saint-Tropez puis à Montmartre. C’est dans ce grand quartier d’artistes parisien que ses toiles sont repérées un des plus grands marchands d’art de l’époque, Katia Granoff. Cette dernière expose les oeuvres de Benito dans sa galerie aux côtés de Marc Chagall. Son parcours l’amène ensuite aux quatre coins du monde : il passe par le Mexique, les Etats-Unis, le Canada, le Costa Rica… Puis, il revient en France et s’installe en Camargue, où il vit encore aujourd'hui.

La Camargue l’inspire, comme elle a inspiré un célèbre peintre espagnol avant lui : Pablo Picasso. Avec sa propre approche artistique, il prend l’arlésienne comme sujet de prédilection. Dans ses toiles à l’huile, les arlésiennes apparaissent suggérées, discrètes et à la fois majestueuses avec leurs robes éclatantes. D’autres motifs apparaissent aussi dans ses oeuvres: il y représente gardians, sévillanes et paysages camarguais.

Avec cette peinture figurative et délicate, Juan Benito à pu vivre de son art à travers le monde en trouvant sur son chemin public et clientèle. Aujourd’hui, il continue de peindre et d’exposer dans le sud de la France.